SDM pour la photographie aérienne par cerf-volant

Je profite de la publication de la nouvelle version de SDM pour informer que j'ai rédigé une petite notice pour ceux qui voudraient s'y intéresser. Elle n'a pas vocation à remplacer tout ce qui existe sur la toile sur le sujet mais devrait permettre à ceux qui sont curieux, d'y jeter un œil et de mieux comprendre le vocabulaire un peu "jargonneux" de ces outils.

Mais qu'est ce donc que le SDM et que peut-il apporter au KAP?

SDM est une alternative au CHDK, et tous deux sont des couches logicielles additionnelles - hacks ! - qui s’installent temporairement sur l'appareil photo afin de pouvoir bénéficier de fonctions supplémentaires. L'installation en est relativement simple et si votre appareil est compatible, cela ajoute 2 fonctions principales:
* l'utilisation de scripts, qui sont des petits fichiers qui contiennent des commandes spécifiques à faire effectuer par l'appareil,
* l'utilisation de la prise USB de l'appareil pour "piloter" à distance l'appareil.
Le mélange de ces deux ingrédients donne l'aptitude quasi infinie de commander toute fonction, dès lors qu'un système de radiocommande, y compris simple, est connecté sur la prise USB.


Quand on y a pris gout, on se demande pourquoi les constructeurs n'installent pas directement cet outil sur leur appareil. Cela devrait être obligatoire ! car depuis des années, quelle solution est aussi pratique et complète pour ceux qui veulent contrôler l'appareil à distance. Nous ne sommes pas condamnés à ne faire que des selfies  à bout de bras ou de perche !

Pour moi, SDM présente 2 caractéristiques majeures:
* la gestion plus simple et précise de l'affichage des informations sur écran, facilitant la visualisation des opérations effectuées. par exemple on peut solliciter un affichage permanent de la valeur du zoom.
* l'utilisation de commandes un peu plus simples et "parlantes" que celles de son cousin CHDK. Certes toujours en anglais, mais plus directement tournées vers nos besoins: ex shoot_fast_at 1/800 qui va privilégier une vitesse d'obturation rapide, ou encore interval a b c qui va prendre a fois 1 photo toutes les b secondes après une mise en route de c secondes !

Enfin nous avons essayé d'apporter à David, le père du SDM, un peu de soutien pour la traduction en français de certaines parties:, menus.... certes les commandes de scripts restent en anglais mais qui sait un jour....
L'installation se fait avec les outils formidables développés par Dave Mitchell par ici.
http://zenoshrdlu.com/assist/assist.html.
Le site de référence pour les infos complémentaires: http://stereo.jpn.org/eng/sdm/index.htm
Voici le lien vers la notice :SDM pour le KAP. https://www.dropbox.com/s/pqs2iuzk9dib5zm/SDM%20pour%20le%20KAP.pdf?dl=0

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les gabions

Concours Rupture(s) paysagère(s)

Grandes marées sur la baie de Sallenelles