Photo par cerf-volant à Labruguière


Ce week end de mi septembre, l'espace Arthur Batut organise un ensemble d'évènements autour de la photographie aérienne. En remettant les prix du concours "Vue d’en haut/Frontière[s]" organisé en avril 2018 pour fêter les 130 ans de la première photo aérienne par cerf-volant. Et par la même occasion, commémorer le centenaire de la mort d' A.Batut en 1918.
Ce n'est pas sans une petite fierté que j'ai réussi à glisser une image dans la sélection pour cette exposition, parmi les nombreuses images réalisées par drone, tentant ainsi bien humblement de participer à cet hommage à Batut et prolonger notre procédé un rien "vintage" de photographie aérienne par cerf-volant.
J'avais présenté plusieurs images pour cette exposition, en m'appuyant sur le thème du mur de l'Atlantique et de ses traces. Voici celle qui a été retenue
Assaillants: Nombreux sont ceux, blancs et noirs comme leur croix et leur ombre, qui sont tombés.

et quelques autres proposées.
Frontière fragile: un blockhaus suspendu
dans le vide sur la cote de Seine Maritime. Heuqueville (76)
Frontière camouflée. blockhaus peint
pour se fondre dans le paysage local. Azeville (50)

Poste frontière isolé. Utah beach





Frontière étanche ?





Bravo aux lauréats du concours, et bon week end d'animations. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comme un nuage